Back Spécialiste Justice et accès à la justice

  • Added Date: Wednesday, 12 June 2019
  • Deadline Date: Saturday, 22 June 2019

Le conflit et la violence continue en République Centrafricaine ont fortement limité l’Etat de Droit, l’autorité et la capacité de l’Etat de piloter les réformes nécessaires du secteur de la justice, de lutter contre l’impunité et de promouvoir l’accès des populations à des services de justice, limitant le contrat social, la légitimité du secteur de justice et la confiance des populations dans les institutions de l’Etat. Chacun des 4.6 million Centrafricains a été affecté par l’effondrement de l’Etat de droit, la désintégration des familles et de communautés entières et la destruction des biens et infrastructures de base et par les violations des droits humains commises dans le pays tout entier. Les Secteurs de la Sécurité et de la Justice doivent être entièrement reconstruits, accompagnés dans une vision de réforme, et dotés en personnel, matériel et infrastructures, et savoir-faire. La capacité des autorités judiciaires de redéployer les services de l’Etat dans l’arrière-pays est très limitée notamment à cause d’une insécurité persistante et du manque d’infrastructure et de ressources humaines très important. Les acteurs et les communautés ont recours au niveau local à des prestataires de services informels de sécurité et de justice en substitution de l’Etat.

Les Nations Unies ont déployé la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) à partir du 14 septembre 2014. Dans le cadre et l’esprit du Global Focal Point pour l’Etat de Droit (GFP), le PNUD et la MINUSCA mettent en œuvre depuis 2014 le projet conjoint dans le domaine de la lutte contre les graves violations de droits humains et la relance du secteur de la justice et de la sécurité. Ce programme a eu des importants résultats dans l’appui au secteur de justice « ordinaire » en termes des tribunaux et magistrature, accès à la justice et aide légale, et appui dans le développement d’une politique sectorielle de la justice, ainsi que dans la réforme du secteur de la sécurité et le redéploiement de la police et gendarmerie, et un appui initial aux processus de justice transitionnelle et la Commission Vérité, Justice, Réparation et Réconciliation, à la Commission Nationale des Droits de l’Homme, et à la société civile dans son rôle de contrepoids et fournisseurs de services. Ce programme s’inscrit dans l’appui à l’Etat de droit du PNUD RCA et de la MINUSCA, en parallèle de l’appui à l’opérationnalisation à la Cour Pénale Spéciale et la prévention et réponse aux violences sexuelles et basées sur le genre.

Avec la signature de l’Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR) en République centrafricaine en février 2019 des opportunités s’ouvrent pour des efforts plus consolidés en matière de justice transitionnelle. Avec l’appui du Peace Building Fund le PNUD avec ses partenaires de la MINUSCA et ONU Femmes, mettra en œuvre un projet d’appui aux victimes et population centrafricaines pour accéder a la justice et à la vérité. Ce projet aura comme objectifs de promouvoir la complémentarité entre les institutions de l’architecture de la justice transitionnelle (justice ordinaire, CPS et CVJRR), l’appui aux acteurs de l’aide légale et de la protection des victimes et témoins, et la promotion de l’accès des victimes et femmes aux services de justice et de gestion du passé. En outre l’appui au Ministère de la Justice et aux juridictions continuera afin d’appuyer les autorités dans la mise en œuvre de la politique sectorielle et la réforme du secteur.

C’est dans ce contexte que le PNUD RCA recrute un(e) expert(e) en justice et accès à la justice pour mettre en œuvre les programmes. 

A.    MISSION

Le/la expert(e) en justice et accès à la justice fera partie de l’équipe Etat de droit, justice et sécurité du PNUD en charge de la mise-en-œuvre de l’appui aux reformes du secteur de la justice et de la justice transitionnelle. Placé/e sous la supervision directe de la Conseillère Technique Principale, Cheffe de projet, le/la expert(e) en justice et accès à la justice devra appuyer principalement la mise-en-œuvre du pilier justice du projet conjoint.

B.     TACHES

  • Appuyer la mise en œuvre des activités de réforme du secteur de la justice, notamment au Ministère de la Justice dans son pilotage de la politique sectorielle, ainsi que sur la justice transitionnelle ;
  • Appuyer l’engagement cohérent des acteurs nationaux et locaux dans le secteur de la justice et de justice transitionnelle, en contribution à la stratégie nationale et des Nations Unies en RCA ;
  • Suivre les développements de l’architecture de la justice transitionnelle et fournir des conseils afin d’assurer une coordination de ces mécanismes avec les activités d’accès à la justice du projet conjoint ainsi que les interventions d’autres acteurs du domaine (MINUSCA, ONGI) ;
  • Appuyer l’engagement des mécanismes de la justice informelle et l’articulation de ceux-ci avec le système de justice centrafricain ;
  • Assurer une perspective sensible au conflit transversal aux activités du projet conjoint ;
  • Appuyer les activités de renforcement de capacité des partenaires nationaux, en particulier la coordination entre, les autorités judiciaires, et les forces de l’ordre et la société civile ;
  • Supporter l’effort de partage de connaissance sur l’Etat de droit au sein du Bureau ;
  • Appliquer les outils de la Gestion Axée sur les Résultats ;
  • Assurer la collaboration avec les acteurs et partenaires d’UMIRR et intégration des dimensions genre et des questions de violences basées sur le genre et le sexe (VBGS) dans la mise-en-œuvre des activités ;
  • Contribuer à la formulation des plans annuels de travail ; Appuyer la rédaction des rapports périodiques (trimestriels et annuels, notamment) prévus dans le document de programme ;
  • Contribuer au renforcement du partenariat en appui à la réforme du secteur de la justice et à la mobilisation des ressources ;
  • Assurer le maintien et le développement de bonnes relations de travail et faciliter le dialogue entre les parties prenantes, y compris avec le personnel du projet. Le/la expert(e) en justice et accès à la justice sera basé(e) au bureau du PNUD à Bangui et travaillera en étroite collaboration avec tous les partenaires impliqués dans la mise en œuvre du Programme

Core

 

Innovation

Ability to make new and useful ideas work

Level 5: Creates new and relevant ideas and leads others to implement them

Leadership

Ability to persuade others to follow

Level 5: Plans and acts transparently, actively works to remove barriers

People Management

Ability to improve performance and satisfaction

Level 5: Models high professional standards and motivates excellence in others

Communication

Ability to listen, adapt, persuade and transform

Level 5: Gains trust of peers, partners, clients by presenting complex concepts in practical terms to others

Delivery

Ability to get things done while exercising good judgement

Level 5: Critically assesses value and relevance of existing policy / practice and contributes to enhanced delivery of products, services, and innovative solutions

Technical/Functional

 

Advocacy

Ability to design and implement strategic short/long term campaigns and carry out customized activations to highlight UNDP's position and support issue based advocacy.

Level 5: Originate: Catalyzes new ideas, methods, and applications to pave a path for innovation and continuous improvement in professional area of expertise

Building strategic partnership

Ability to engage with other agencies, donors, and other development stakeholders and forge productive working relationships

Level 5: Originate: Catalyzes new ideas, methods, and applications to pave a path for innovation and continuous improvement in professional area of expertise

Job Knowledge

Ability to animate individuals and communities of contributors to participate and share

Level 5:Originate: Catalyzes new ideas, methods, and applications to pave a path for innovation and continuous improvement in professional area of expertise

Transitional Justice

Knowledge of transitional justice and victim assistance issues and concepts and ability to apply in strategic and/or practical situations

Level 5: Originate: Catalyzes new ideas, methods, and applications to pave a path for innovation and continuous improvement in professional area of expertise

Autres compétences

Compétences fonctionnelles

Professionnalisme :

  • Très bonne connaissance des questions relatives à la réforme de la justice, la justice transitionnelle, l’accès à la justice, et l’Etat de droit en général;
  • Disposer d’une aptitude avérée à fournir des conseils efficaces et à transférer des connaissances aux partenaires nationaux, du gouvernement, du pouvoir judiciaire et de la société civile, à tous les niveaux, tout en tenant compte du contexte social et culturel ;
  • Compétence d’appliquer les connaissances techniques pour trouver des solutions aux problèmes complexes et à formuler des solutions stratégiques ;
  • Capacité à faire preuve de discernement dans les tâches assignées et capacité de travailler sous pression quelque fois dans un environnement stressant ;
  • Aptitude d’analyse conceptuelle et stratégique et à faire des recommandations rationnelles ;
  • Fierté des résultats obtenus et aptitude à respecter les délais établis pour les différentes tâches.

Communication :

  • Faire preuve d’excellentes capacités de communication, y compris l’aptitude à rédiger des rapports et à présenter des exposés en formulant clairement les positions du SNU sur les enjeux ainsi que des propositions de recommandations pertinentes ;
  • Capacité d’écoute développée ;
  • Interprète correctement les messages des autres et réagit de façon appropriée ;
  • Pose des questions pour obtenir des éclaircissements ;
  • Etre capable de travailler sous pression et en équipe, dans un environnement multiculturel ;
  • Adapte le langage, le ton et la présentation à l’audience cible ;
  • Adopte une aptitude à partager facilitant le partage de l’information avec les collègues et les partenaires.

Planification et Organisation :

  • Développe des objectifs clairs qui soient compatibles avec les stratégies du bureau ;
  • Identifie les activités et tâches prioritaires ;
  • Modifie les priorités selon les besoins en accord avec le Responsable de l’Unité ;
  • Prévoit suffisamment de temps et de ressources pour mener ses tâches en tenant compte des risques et des imprévus dans la planification ;
  • Suit l’exécution des plans et actions et les modifier, si nécessaires, et tire meilleur parti du temps dont on dispose.

Leadership et Organisation :

  • Collabore avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs du bureau ;
  • Sollicite l’avis des collègues et partenaires si nécessaire et valorise leurs idées et leurs compétences et être prêt à apprendre d’eux ;
  • Met en avant l’intérêt de l’équipe avant son intérêt personnel ; soutient et agit en conformité avec la décision du groupe, même lorsque ces décisions ne reflètent pas parfaitement sa propre position ;
  • Partage les réussites de l’équipe et accepte la responsabilité de ses échecs.

Souci du client :

  • Considère tous ceux à qui les services sont fournis comme des « clients » et tient compte des demandes des clients en information ;
  • Etablit et maintien des partenariats productifs avec les clients en gagnant leur confiance et leur respect ;
  • Identifie les besoins des clients et leur trouve des solutions appropriées ;
  • Avoir une bonne maitrise pratique des outils informatiques courants ;
  • Se tient régulièrement informé pour anticiper sur les besoins en information humanitaire.

Compétences corporatives

  • Connaissances de principaux mandats, politiques and directives institutionnelles se rapportant aux organismes des Nations Unies ;
  • Faire preuve d’intégrité en suivant les valeurs et éthiques standard des Nations Unies ;
  • Promouvoir la vision, la mission et les objectifs stratégiques du Système des Nations Unies ;
  • Montrer une capacité d’adaptation et de sensibilité aux différences de culture, de genre, de religion, de race, de nationalité et d’âge.

 

Education

  • Titulaire d’un diplôme de deuxième cycle (Master) ou d’un diplôme universitaire de niveau équivalent en Droit, relations internationales et/ou autres sciences sociales.

Experience

  • Disposer d’au moins cinq (5) ans d’expérience professionnelle dans la pratique dans l’un des domaines en rapport avec la réforme du secteur de la justice, la justice transitionnelle et de l’accès à la justice, ainsi que de l’Etat de Droit en général ; une expérience avérée dans la promotion de l’accès des femmes à la justice serait un atout ;
  • Avoir une grande capacité de concertation technique et d’animation de réseaux nationaux et internationaux ;
  • Etre en mesure de soutenir une attitude positive de travail et être une force de proposition de solutions (« solutions oriented ») ;
  • Une expérience professionnelle antérieure avec les Nations Unies (et préférablement PNUD) aux niveaux stratégique, programmatique et technique, en particulier en Afrique dans un contexte de crise ou de sortie de crise constitue un avantage majeur ;
  • Capacité à travailler en milieu institutionnel avec des responsables de haut niveau ainsi qu’avec les organisations de la société civile.

Langues

  • Avoir une parfaite maitrise du français (oral et écrit). L’anglais serait un fort atout.

Autre

  • Une bonne connaissance de l’outil informatique (Excel, Word, PowerPoint, Internet, etc.) est requise.

Important information for US Permanent Residents ('Green Card' holders)

Under US immigration law, acceptance of a staff position with UNDP, an international organization, may have significant implications for US Permanent Residents. UNDP advises applicants for all professional level posts that they must relinquish their US Permanent Resident status and accept a G-4 visa, or have submitted a valid application for US citizenship prior to commencement of employment. 

UNDP is not in a position to provide advice or assistance on applying for US citizenship and therefore applicants are advised to seek the advice of competent immigration lawyers regarding any applications.

Applicant information about UNDP rosters

Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.

Workforce diversity

UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.

Scam warning

The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

 

Contract Duration: 1 Year with possibility for extension

This vacancy is archived.

Recommended for you