Back Consultation internationale pour l'Evaluation du programme de Prise en Charge de la Malnutrition Aiguë en Côte d’Ivoire (PECMA)

  • Added Date: Wednesday, 19 February 2020
  • Deadline Date: Tuesday, 03 March 2020

UNICEF travaille dans certaines parties du monde qui sont les plus difficiles, pour atteindre les enfants les plus désavantagés au monde. Pour sauver leurs vies. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel. Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous. Et nous n’abandonnons jamais.

Pour chaque enfant, la nutrition

1. But et Objectifs

i. ButCette évaluation vise à renforcer le programme PECMA (Prise en Charge de la Malnutrition Aiguë) en cours afin de générer et diffuser les évidences sur les expériences et les bonnes pratiques, à la fois avec des données qualitatives et quantitatives. Cela vise tous les éléments de la chaine de résultat notamment les processus, les produits, les résultats (y compris les adhésions aux standards internationaux de prise en charge de la malnutrition aiguë et à la qualité des services), la couverture et les possibilités de passage à l’échelle. Les résultats serviront à renforcer le programme existant et faire le plaidoyer pour une mobilisation plus accrue de ressources.

ii. ObjectifsL’objectif général est d’évaluer la performance du programme de PECMA en Côte d’Ivoire en termes de pertinence, d’efficacité, de couverture, de cohérence, d’efficience, de qualité des services, et de pérennité afin de guider le processus de passage à l’échelle.Les objectifs spécifiques sont les suivants :1) Analyser la performance relative à toutes les composantes du programme, en utilisant en partie ou en totalité les critères standards d’OCDE/DAC que sont la pertinence, l’efficience et la qualité des services, l’efficacité et la pérennité.2) Examiner les éléments de transversalité du programme tels que la gestion et la coordination, le genre et autres formes d’équité, le développement des capacités, le plaidoyer et le développement des politiques, la gestion des données et de l’information.3) D’identifier les actions ayant stimulé ou freiné l’intégration de la PECMA dans le système de santé.4) Documenter sur les bonnes pratiques et les leçons apprises, et générer des recommandations pour l’amélioration du programme et son extension au niveau national.

2. Méthodologie et Approche Technique

Avant de démarrer sa mission, le/la consultant(e) international (e) devra proposer une méthodologie et un calendrier de travail qui seront validés par l’UNICEF, et le comité de pilotage mise en place par le PNN. La mission démarrera par une réunion de cadrage.

L’approche retenue pour réaliser cette évaluation est fortement participative. Des entretiens semi-directifs seront menés avec le PNN et l’Unité Nutrition de l’UNICEF, des entretiens avec les personnes ressources issues des ministères ou des partenaires techniques et financiers de la nutrition en Côte d’ivoire. Elle ciblera les responsables sanitaires des régions, des districts sanitaires, des Centres de Santé ainsi que des focus groups avec les bénéficiaires, les responsables/leaders des communautés et les Agents de Santé Communautaire (ASC), mais également des organisations Internationales et Nationales intervenant dans le domaine de la Nutrition.

L’évaluation sera accompagnée par une revue documentaire et prendra en considération l’impact, la pertinence, la cohérence, l’efficacité, l’efficience, la visibilité, la pérennité, l’appropriation, la qualité, la couverture ainsi que les thèmes transversaux tels que l’équité et le genre.

La validation du document final sera faite à la fin de la consultance au cours d’un atelier de travail d’une journée.

3. Tâches, Résultats Attendus et Délais

Le travail sera mené de manière consultative et inclusive avec les acteurs des différents niveaux intervenant dans le programme de Prise en Charge de la Malnutrition Aiguë. L’évaluation consistera en une analyse des progrès réalisés dans la mise en place du programme PECMA et permettra d’identifier les points forts, les bonnes pratiques et les gaps/contraintes. Une grande attention sera portée sur l’examen de la performance du programme PECMA.

Les critères de performance sont la pertinence du programme, son efficacité, son efficience, sa cohérence, la qualité de services, la couverture et l’impact (potentiel) et la pérennité des services.

L’évaluation examinera le processus et les résultats relatifs à toutes les composantes de la PECMA :a) la mobilisation communautaire ;b) les soins en ambulatoire de la malnutrition aiguë sévère sans complications médicales ;c) les soins en interne pour les enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère avec complications médicales etd) la prise en charge de la malnutrition aiguë modérée. Ceci permettra de générer des évidences sur « ce qui a marché » et « ce qui n’a pas marché » au niveau de toutes les composantes de la prise en charge de la malnutrition aiguë, y compris, la formation des acteurs, la mobilisation communautaire et la sensibilisation, le dépistage, l’enrôlement des enfants dans le programme, le traitement et le suivi des bénéficiaires, la collecte des données, le suivi et l’évaluation.

Le/la consultant (e) travaillera sous la supervision de l’UNICEF et en étroite collaboration avec le PNN.Le PNN sera chargé de faciliter les rencontres avec les acteurs ciblés par le/ la consultant (e).Le/ la Consultant (e) sera amené(e) à effectuer des visites sur le terrain.Le/la consultant (e) sera chargé (e) de produire le rapport de l’étude.

Au terme de sa mission de 30 jours ouvrés à partir de la date de signature du contrat, le/la consultant(e) devra mettra à la disposition de l’UNICEF les livrables ci-dessous :

Activités/tâches1. Présenter la méthodologie et le chronogramme de la consultance - 2 jours2. Collecte des données aux niveaux stratégique et opérationnel - 17 jours3. Finaliser le draft du rapport de consultance - 7 jours4. Présenter en atelier le rapport global de la consultance regroupant les éléments saillants - 1 jour5. Soumettre la version finale du rapport en tenant compte des observations faites au cours de l’atelier - 3 jours

Résultats attendus/livrables1. Document présentant la méthodologie et le chronogramme de la consultance finalisé2. Les différentes données qualitatives et quantitative ont été collectées3. Le draft du rapport de consultance est soumis4. Le draft du rapport global sur l’analyse du programme de la PECMA est présenté5. Version finale du rapport sur l’analyse du programme est soumis

4. Lignes de supervision

Le/la consultant (e) travaillera sous la supervision directe du Manager Nutrition de l’UNICEF. Le/la consultant (e) sera responsable de tous les produits livrables pour la mission. Il sera appuyé par le PNN et par un comité de pilotage qui s’assurera de la conformité des livrables.

5. Coordination

Le/la consultant (e) devra également travailler en étroite collaboration avec l’unité Nutrition de l’UNICEF, le PNN et le groupe des Partenaires Techniques et Financiers de la Nutrition.Tous les documents produits par le/la consultant(e) seront validés par le Manager Nutrition de l’UNICEF. Il sera appuyé par le DC du PNN et l’équipe du PNN qui facilitera son introduction auprès des services concernés des parties prenantes et dans la recherche documentaire

6. Qualifications et Connaissances

- Avoir un diplôme universitaire supérieur – Master au minimum ou Doctorat en Santé Publique, en épidémiologie, en Nutrition, en Sciences Sociales, en Sécurité Alimentaire et Nutritionnelle ou autres domaines similaires ;- Avoir au minimum 8 ans d’expérience professionnelle pour un(e) candidat(e) avec un Master, 5 ans d’expérience professionnelle pour un(e) candidat(e) avec un doctorat dans le domaine de la PECMA, aux politiques et aux programmes PECMA, et de la Nutrition en général ;- Avoir une expérience similaire dans l’analyse et l’évaluation des programmes de prise en charge de la malnutrition aiguë ou des programmes en lien avec la nutrition (minimum 5 ans). L’expérience de terrain est particulièrement recommandée ;- Avoir une expérience en recherche ou en évaluation (minimum 3 années), y compris la collecte des données et compétences en analyse de données qualitatives et quantitatives ;- Avoir une connaissance des programmes de nutrition des pays en développement et plus spécifiquement de la Côte d’Ivoire, et/ou des organismes internationaux oeuvrant notamment dans le domaine de la nutrition constitue un atout ;- Avoir de bonnes compétences en communication et une capacité avérée à mener des entretiens et faciliter les discussions lesquels seront probablement utilisés comme moyen de collecte des données ;- Avoir une compréhension des enjeux multisectoriels liés à la nutrition, aptitudes à travailler dans un environnement multi-acteurs et multisectoriel ;- Excellentes aptitudes relationnelles et communicationnelles ;- Parfaite maitrise du français oral et écrit ;- Maîtriser l’outil informatique : Word, Excel, PowerPoint, Access, Internet ;- Bonne capacité d’analyse, d’esprit critique et de rigueur ;- Avoir une bonne maitrise du français et une bonne connaissance de travail en anglais

7. Coût de la consultance

La consultation sera soumise aux règles et procédures en vigueur à l’UNICEF.Les honoraires journaliers sont établis sur la base de l’offre financière faite par le ou la candidat(e) retenu après l’analyse des dossiers. En cas de mission, les frais de mission payables au/à la consultant(e) ne devront pas excéder le montant des indemnités journalières de mission (DSA) selon le barème en vigueur des Nations Unies.

Le/la consultant(e) sera payé(e) après acceptation des produits intermédiaires attendus et de son rapport final par le Manager Nutrition de l’UNICEF et livraison des produits attendus convenus selon le plan de travail et le calendrier d'exécution convenu.

Le consultant recevra trois paiements échelonnés comme suit :- 15% après la validation du plan de travail et la signature du contrat ;- 0% après la validation du premier draft du document ;- 45% après soumission et validation du document final.

En cas de transfert bancaire sur un compte à l’étranger, les frais et charges seront imputés au consultant

8. Conditions de Travail

Le/la consultant/e sera basé/e dans le Bureau de l’UNICEF à Abidjan.- En cas de déplacement professionnel, il/elle utilisera les moyens logistiques fournis par le Bureau UNICEF ;- L’Espace de travail et les fournitures de Bureau seront fournis par UNICEF ;- Le consultant utilisera son ordinateur portable personnel ;- Les appels téléphoniques personnels du consultant seront intégralement à sa charge ;

Durant la période du contrat, le/la consultant(e) sera assujetti/e aux dispositions en vigueur à l’UNICEF relatives à la sécurité, au respect des règles, normes et procédures régissant le personnel des Nations Unies et de l’UNICEF en particulier

Instructions spécifiques /informations complémentaire

- Le/la consultant (e) devra fournir avant signature du contrat 1 document de mise à disposition/autorisation pour cette consultance délivrée par son employeur pour tout fonctionnaire du secteur public

- Le dossier de candidature doit comprendre :

Proposition technique : pas plus de cinq pages, décrivant la compréhension de la tâche par le consultant, la méthodologie proposée et un plan de travail Curriculum vitae (CV) à jour Proposition financière : incluant le tarif quotidien, et toute autre dépense requise pour remplir les conditions de la consultation (les voyages sur le terrain, réunions, matériel, etc.) en dehors de l’atelier de validation qui sera pris en charge directement parl’UNICEF

Remarques

L’UNICEF applique la politique de tolérance zéro à l’égard de l’abus et de l’exploitation sexuels, ainsi que de tout autre type de harcèlement, y compris le harcèlement sexuel et la discrimination. Tout candidat considéré pour un recrutement fera l’objet d’une vérification rigoureuse des références et des antécédents.

L’UNICEF s’engage en faveur de la diversité et de l’inclusion au sein de ses effectifs et encourage tous les candidats, indépendamment de leur sexe, de leur nationalité, de leur appartenance religieuse et ethnique, y compris les personnes handicapées, présenter une demande pour faire partie de l’organisation.

Seuls les candidats sélectionnés seront contactés pour la suite du processus.

This vacancy is archived.

Recommended for you